Logo pour impression
Draperie Dürer
 
1528
Pinceau et encre de Chine, rehauts de blanc sur papier préparé vert foncé
H. 23 ; L. 14 cm
Don Melles Gruyer, 1946
Inv. 1946-20
 
Renaissance
Albrecht Dürer
[Nuremberg, 1471 - Nuremberg, 1528]
Etude de draperie

En 1503, Jakob Heller, riche négociant de Francfort, commande à Dürer un retable pour l'église des Dominicains de sa ville. L'Assomption et le Couronnement de la Vierge devaient dans les termes du contrat figurer au centre. Dürer qui confie à son atelier les autres parties du retable, n'achève le motif central qu'en 1509. Ce panneau, disparu dans un incendie en 1729, est connu par une copie de Jobst Harrich. A cette commande, fut associé un autre grand maître de l'art allemand, Matthias Grünewald qui peint quatre volets en grisaille, aujourd'hui dispersés à Karlsruhe et Francfort. Le processus de création de l'ensemble peut être reconstitué grâce aux nombreuses études qui nous sont parvenues - plus d'une vingtaine pour le panneau central. Après avoir dessiné le schéma général de ses compositions peintes, Dürer étudie plus attentivement certains détails. Ainsi ce dessin est une étude pou la draperie du manteau de la Vierge. Les contrastes d'ombre et de lumière témoignent d'une influence de la gravure rhénane, tout particulièrement de Martin Schongauer. Mais ici une sévérité toute germanique s'allie à une douceur qui caractérise l'art de Dürer après son séjour vénitien. Ce dessin aurait appartenu à Vivant Denon (qui possédait aussi la très belle étude de draperie pour le Christ en gloire assis, Paris, Louvre). Il fut offert par un élève d'Ingres, Paul Balze, à l'historien d'art Gustave Gruyer dont une partie de la collection allait être donnée au musée de Lyon.