Logo pour impression
 
Lyon
Fondue vers 1523
Bronze coulé
D. 10,3 cm
Legs Lambert en 1850
Inv. Med. Ly. 15 - L. 124
 
Locales
attribuée à Jacques Gauvin
Médaille de Thomas Gadagne

Buste de Thomas Gadagne à gauche / Inscription linéaire.

Dès la fin du XVe siècle, Lyon figure parmi les premières grandes villes européennes où se manifeste l'influence de la Renaissance italienne.

La présence d'une corporation d'orfèvres au fait des nouvelles techniques transalpines explique la précocité des médailles lyonnaises en France. Celle du banquier florentin Thomas Ier Guadini (Thomas Gadagne) fut fondue en 1523, à l'occasion de la construction de sa chapelle familiale consacrée à saint Thomas dans l'église des Jacobins de Lyon, Notre-Dame-de-Confort, où se réunissait la "nation italienne". Après la destruction du couvent au début du XIXe siècle, il ne subsiste plus, hormis quelques fragments architecturaux, que le grand retable de Francesco Salviati, L'incrédulité de saint Thomas, conservé au musée du Louvre. Contrairement à ce qu'affirme une tradition tenace, Thomas Gadagne ne figure pas parmi les personnages du tableau de Salviati. Aussi, cette rare et belle médaille lyonnaise constitue-t-elle l'unique portrait du grand banquier florentin.