Logo pour impression
 
France
Seconde moitié du XVIe siècle
Noyer sculpté
H. 212 ; L. 255 ; P. 59 cm
Legs de Madame Ferrier, 1925
Inv. E 589
 
Renaissance
Armoire à deux corps

Cette armoire présente un décor sculpté dans le goût maniériste de la Renaissance française. Inspirées du répertoire de l'architecture, des figures verticales d'atlantes et de cariatides couronnées de fruits rythment la façade et les côtés. Un décor végétal horizontal dissimule les tiroirs entre des masques de satyres et des mufles de lion. Symbolique de l'union d'un homme et d'une femme, le décor a parfois une connotation érotique : les serrures des portes sont dissimulées dans la bouche entrouverte d'un grotesque sous les bustes de l'atlante et de la cariatide centraux. Les portes de la partie haute sont ornées des figures mythologiques de Vulcain et Vénus. Le couple divin, campé dans la même position, se regarde mutuellement. Vulcain est représenté à l'intérieur de sa forge avec ses attributs, le marteau et l'enclume, une armure à ses pieds. Du côté droit de Vénus, un Amour tenant un arc tend une flèche à la déesse ; à ses pieds, un casque.

Ce genre de meuble était souvent offert à l'occasion d'un mariage. Les ébénistes s'inspiraient de recueils de modèles d'ornements, tels que le célèbre ouvrage du dijonnais Hugues Sambin publié à Lyon en 1572, qui mettait à la mode l'emploi des cariatides dans le décor de ce type d'armoire.