Logo pour impression
 
Vers 1585 -1590
Huile sur toile
H. 236 ; L. 364 cm
Envoi de l'Etat, 1811
Inv. A 166
 
Renaissance
Francesco II Bassano
(Francesco da Ponte, dit)
[Bassano, 1549 - Venise, 1592]
Scène de bataille, dite Charles VIII recevant la couronne de Naples

Dans cette mêlée confuse, on peine à distinguer assaillants et assiégés. Jusqu'à l'horizon, des soldats s'opposent dans un corps à corps fatal où les coups sont portés sans merci. Cette scène irréelle se déroule au cœur d'une nuit sombre, éclairée par un étrange rai lumineux dont on ne distingue pas la source. Coupé à mi-corps, un porte-étendard à droite semble prendre à témoin le spectateur, tandis qu'un jeune prince singulièrement calme au cœur du combat reçoit d'un page une couronne royale. Il émerge seul de la bataille, unique cavalier, se détachant sur un drapeau fleurdelisé. On croit entendre le tir des canons et la sonnerie des trompettes, le hennissement des chevaux et le râle des mourants. Ce tableau a pour pendant le Siège de Naples, également conservé au musée de Lyon. Le titre de ces toiles fait allusion à la tentative de Charles VIII pour reconquérir le royaume de Naples que possédaient jadis la Maison d'Anjou. Pourtant, il n'eut pas à livrer bataille le 22 février 1495, pour entrer dans la ville, lasse de la domination de la famille d'Aragon. S'agit-il alors d'un autre épisode de l'histoire de France ? Ou cherche-t-on par l'image à travestir l'histoire ? Fils du célèbre peintre Jacopo Bassano, gloire de la peinture vénitienne, Francesco Bassano fut très influencé par le style de son père, reprenant souvent des figures ou des compositions créées par lui. Installé à Venise à partir de 1579, il participera au décor du Palais des doges.