Logo pour impression
Puvis de Chavannes l'Automne, 1864
Autres vues :
Envoi de l’État, 1864
1864
Huile sur toile
H. 285 ; L. 226 cm
Inv. A 2963
 
XIXe siècle
Pierre Puvis de Chavannes
[Lyon, 1824 - Paris, 1898]
L’Automne

Deux jeunes femmes cueillent des raisins sous le regard d’une autre plus âgée, vêtue d’une robe bleue. Cette couleur est généralement celle choisie par Puvis de Chavannes pour ses personnages d’âge mûr ; elle symbolise ici, en concordance avec la thématique de l’œuvre, l’idée de l’automne de la vie, dans une mise en parallèle du cycle des saisons avec celui des âges de l’homme.

Cette image allégorique s’intégrait peut-être à l’origine dans un projet de cycle de quatre tableaux représentant chacune des saisons, destiné au décor du musée d’Amiens. Cette œuvre est cependant la seule à avoir été réalisée. Acquise par l’État l’année même de sa création, elle est déposée au musée de Lyon.

Les lignes épurées de cette composition sereine traduisent les choix esthétiques du peintre, privilégiant l’idée d’une harmonie intemporelle entre l’homme et la nature. Puvis de Chavannes joue également de multiples références dans les attitudes de ses figures, qui s’inspirent de la sculpture antique par leurs poses, mais également d’œuvres de la Renaissance. Les couleurs légèrement acidulées, en particulier le rose et le jaune des drapés des deux jeunes femmes, évoquent ainsi certains décors maniéristes, comme ceux réalisés par Rosso (Florence, 1494 - Paris, 1540) et Primatice (Bologne, 1504 - Paris, 1570) au château de Fontainebleau. L’artiste réussit à s’approprier l’ensemble de ces modèles pour les traduire dans un style personnel, traité sur un mode décoratif, proche par son apparence de la fresque.