fermer la fenêtre
L'histoire de l'œuvre

L'histoire de l'œuvre

Le tableau désormais dans nos collections, L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint a été commandé en 1848 à Ingres par l’un de ses collectionneurs fidèles, Jean-Baptiste Marcotte-Genlis (1781-1867), receveur général des finances dans les Ardennes. Il constituait une paire avec un second tableau, L’Arétin chez le Tintoret. La correspondance de l’artiste atteste qu’il retouche ses deux créations trois ans plus tard, puis les présente dans le cadre d’une rétrospective de son travail à l’Exposition universelle de 1855 à Paris.

Les deux tableaux sont séparés au décès de leur propriétaire. L’Arétin chez le Tintoret passe entre plusieurs mains, avant d’entrer dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New York, L’Arétin et l’envoyé de Charles-Quint demeure en revanche dans la descendance du commanditaire.

Revenir à la fiche d’œuvre | En savoir + sur l'acquisition de cette œuvre

imprimer