Logo pour impression
Autres vues :
1625
Huile sur bois
H. 113 ; L. 85 cm
Acquis entre 1808 et 1813
Inv. A 111
 
XVIIe siècle
Michel Jansz van Miereveld
[Delft, 1567 - Delft, 1641]
Portrait de femme

Cette jeune femme de 28 ans, si l'on en croit l'inscription placée en haut à droite devant la signature du peintre, au teint très pâle et aux yeux brillants, esquisse un léger sourire, offrant une expression à la fois curieuse et distante.

L'extrême subtilité des effets de la lumière, qui fait miroiter le satin de la jupe et les plumes de l'éventail, ainsi que les légères nuances du fond gris, sont admirables. Le peintre rend avec un grand raffinement, par un jeu de clair-obscur, les godrons et les jours de l'imposante fraise en dentelle, les plis façonnés du manteau, les reflets du corsage de brocart gris-vert. Le diadème qui ceint ses cheveux bruns, la lourde chaîne et l'agrafe d'or, les bracelets de perles et les bagues à cabochon indiquent l'aisance de la jeune femme. Placée de manière traditionnelle à senestre, selon les codes de l'héraldique, cette femme dont nous ignorons l'identité avait sans doute pour pendant le portrait de son époux.

Peintre établi à Utrecht, Miereveld avait pour clients les membres de la haute bourgeoisie et de la noblesse, pour lesquels il élabore un type de représentation stéréotypée (figure de trois-quarts, coupée aux genoux, sur fond sombre). Portraitiste extrêmement prolixe, il se réservait souvent l'exécution des carnations, laissant à ses élèves la réalisation du reste de la toile.