Logo pour impression
Autres vues :
Vers 1650 - 1660
Huile sur toile
H. 209 ; L. 110 cm
Acquis en 1807
Inv. A 115
 
XVIIe siècle
Francisco de Zurbaran
[Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664]
Saint François

C'est en 1449 que, selon une légende franciscaine, le pape Nicolas V descendit dans la crypte de la basilique Saint-François d'Assise, qui conserve le corps de ce saint. Ouvrant la porte du caveau, il le vit debout, les yeux tournés vers le ciel, en extase. Cet épisode légendaire - le corps du saint ne fut découvert qu'en 1818 - fut popularisé en Espagne par deux ouvrages du XVIe siècle et traduit en sculpture par plusieurs artistes.

Le tableau de Zurbaran fut peut-être peint pour un couvent de Madrid et donné par la reine Marie-Thérèse d'Espagne au couvent de Franciscaines, dites les Colinettes, de Lyon. Après les troubles de la Révolution, il fut acheté par le musée des Beaux-Arts de Lyon en 1807. Zurbaran peint ici une apparition terrifiante par son caractère monumental et sculptural. La lumière rasante issue de la porte ouverte à gauche souligne les volumes du froc monochrome, déclinant toutes les nuances d'un camaïeu de bruns. L'ombre portée du corps se découpe à droite sur le mur, telle une présence invisible. Seul dépasse de la bure le visage aux yeux révulsés, la bouche ouverte en un silencieux dialogue.