fermer la fenêtre
Les douze travaux d’Héraklès

Les douze travaux d’Héraklès

Héraklès est né de l’union de Zeus et d'une mortelle, Alcmène.
L’épouse de Zeus, Héra, apprenant que son époux a eu un fils avec une mortelle, décide de tuer cet enfant. N’y parvenant pas car Héraklès est doté de pouvoirs exceptionnels, elle attend de trouver l’occasion de se venger. Et chose fut possible de nombreuses années plus tard.

Après le mariage d’Héraklès avec Mégara, Héra parvint à le rendre fou, de telle sorte qu'il crut que Mégara et ses enfants étaient devenus ses ennemis. Entrant dans une rage folle, il les tua. Sa folie passée, envahi par la douleur, il voyagea vers Delphes pour demander à l'oracle comment expier sa faute. L'oracle lui répondit qu’il fallait servir loyalement le roi de Tirythe, Eurysthée, et qu’alors le pardon lui sera accordé. Il se soumet alors à toutes ses exigences. C’est ainsi qu'Eurysthée imagina une série de travaux dont aucun ne devait être réalisable, les douze travaux.

- Le lion de Némée
- L’Hydre de Lerne
- Le sanglier d’Erymanthe
- La biche de Cérynie
- Les oiseaux du lac Stymphale
- Les écuries d’Augias
- Le taureau de Crète
- Les cavales de Diomède
- La ceinture de la reine des Amazones
- Les bœufs de Géryon
- Les pommes d’or du jardin des Hespérides
- La descente aux Enfers et la capture de Cerbère

imprimer