fermer la fenêtre
Persée et Andromède
Joseph Chinard, Persée et Andromède, 1841
Autres vues :
1791
Terre cuite
H. 129 ; L. 50 ; P. 69 cm
Legs Joseph Chinard, 1813
Inv. H 799
 
XVIIIe, XIXe et XXe siècles
Joseph Chinard
[Lyon, 1756 – Lyon, 1813]
Persée et Andromède

Ce groupe sculpté illustre un épisode relaté dans Les Métamorphoses d’Ovide. Après que sa mère Cassiopée ait imprudemment prétendu rivaliser en beauté avec les Néréides, la belle princesse Andromède, sa fille, doit être offerte comme proie à un monstre marin en expiation de ces propos. Le héros Persée vole à son secours pour la sauver et tue le monstre. Il la délivre ici de ses chaînes, avant de l’épouser.

Le sculpteur lyonnais Joseph Chinard conçoit cette œuvre à Rome, où il se rend pour parfaire sa formation, lors d’un concours organisé en 1786 par l’académie de Saint-Luc. Les participants devaient modeler en terre cuite, dans un temps imparti, un groupe de deux figures illustrant un sujet tiré au sort par le jury. Chinard emporte les suffrages par cette réalisation, devant l’Allemand Gottfried Schadow. Son œuvre devant demeurer dans les collections de l’académie selon les statuts du concours, il obtient quelques années plus tard la possibilité d’en effectuer des répliques pour répondre au souhait de commanditaires. Il exécute alors cette seconde version, qui comporte quelques variations et qui s’inscrit sur un socle circulaire lui-même sculpté avec un grand raffinement du modelage. Un exemplaire en marbre demeuré inachevé se trouve également dans les collections du musée.

 
imprimer