fermer la fenêtre
Donations

Donations


2011, la donation Denise et Michel Meynet

Denise et Michel Meynet, un couple établi à Lyon, a fait don au musée d’un ensemble exceptionnel de quarante-huit céramiques contemporaines. Vingt-trois céramistes sont représentés dont Pierre Bayle, Daniel de Montmollin, Camille Virot, Claude Champy, Bernard Dejonghe et même quelques artistes japonais comme Haguiko ou Hayashi Hideyuki.

Le lot reflète parfaitement la production de la céramique d’artistes de la seconde moitié du XXe siècle. Cette période est caractérisée par l’expérimentation, l’adoption et la maîtrise de techniques complexes (le plus souvent extrême-orientales), le recours aux matériaux traditionnels et, parallèlement, la recherche d’un nouveau type de décor et de forme. Toutes les techniques sont abordées : terre engobée, émaillée, terre vernissée, raku. Par sa diversité, la collection offre un large éventail de tendances : des pièces de forme « classique » (théière de Champy, plat de Catherine Vanier, Pichet d’Anne Kjaersgaard) aux formes plus abstraites (« sculptures » de Deblander , de Thimmonier, d’Hideyuki).

Cette donation permettra au musée d’exposer, dans son département des Objets d’art, un chapitre plus complet de l’histoire de la céramique, dans le prolongement de la présentation actuelle. En effet, elle vient à point enrichir la collection du musée qui couvrait jusqu’alors la première moitié du XXe siècle uniquement.

Une exposition-dossier a exploré au printemps 2013, les collections singulières de ce couple de collectionneurs, amateurs passionnés et donateurs du 22 février au 19 mai 2013



2008, la donation Françoise Dupuy-Michaud

Les artistes de la galerie Folklore

Le galeriste Marcel Michaud (1898-1958) est l'une des figures les plus importantes du milieu artistique lyonnais dans les années 1930-1950.

Autodidacte, cet ancien ouvrier, poète et militant, fut engagé dans la défense des avant-gardes, s’intéressant à la peinture, la sculpture, l’architecture ou encore le mobilier. En 1936, il rassemble, au salon d’Automne de Lyon, plusieurs jeunes peintres et sculpteurs proches de l’esthétique surréaliste, parmi lesquels Jean Bertholle et Jean Le Moal. Influencé par l’ésotérisme et la spiritualité, ce groupe prend le nom de Témoignage en 1937. À cette occasion, Marcel Michaud cosigne un manifeste dans la revue Le Poids du monde qu’il crée la même année. En 1938, il ouvre à Lyon la galerie Folklore, qui devient rapidement « le lieu géométrique où tout ce qui touchait à l'art se rencontrait ».

En 2008, sa fille Françoise Dupuy-Michaud fait don au musée des Beaux-Arts de Lyon de trente-quatre œuvres d’artistes défendus par son père. Cette présentation propose une sélection d’œuvres issues de cette donation, aux côtés de peintures de ces mêmes artistes déjà acquises par le musée. Cette importante donation permet ainsi de renforcer au sein des collections l'évocation du groupe Témoignage dont Marcel Michaud a été l'inspirateur.

imprimer