Logo pour impression

L'art et la matière. Prière de toucher

Exposition du 13 avril - 22 septembre 2019

L’ art et la matière. Prière de toucher propose à tous une nouvelle expérience de visite : découvrir la sculpture par le toucher. Basé sur l’expérience de personnes déficientes visuelles, le concept de l’exposition vous propose une nouvelle façon d’apprécier la sculpture, bouleversant les codes de visite habituels au musée. Grâce à dix reproductions d’oeuvres à toucher, le musée vous invite à une découverte sensorielle et sensible des techniques et matériaux de la sculpture, de l’Antiquité au XXe siècle.


L’art et la matière. Prière de toucher développe une exposition conçue par le musée Fabre de Montpellier en partenariat avec le musée du Louvre. Fruit d’une coopération exceptionnelle menée avec des personnes en situation de handicap visuel, l’exposition s’appuie sur leur expérience sensorielle de la sculpture pour inventer de nouvelles pratiques de médiation destinées à tous les publics.

À travers quatre modules successifs :

  • « Voir autrement » ;
  • « Voir avec son corps » ;
  • « Prière de toucher » ;
  • « L’atelier du sculpteur »,
le visiteur est guidé dans sa découverte tactile grâce à un audioguide. Il peut aussi expérimenter en binôme, les yeux bandés, les différents espaces et outils présentés dans la galerie tactile.

L’intention de cette présentation est de montrer comment l’expérience du toucher offre une variété de sensations qui enrichit la compréhension des œuvres et les révèle dans toute leur dimension et leurs moindres détails.
Une approche olfactive de la poussière de pierre, de la terre mouillée et de la fonte vient compléter ce dispositif multisensoriel.

Sensibiliser à l’altérité à travers la perception tactile des personnes aveugles et malvoyantes tout en menant une politique d’accessibilité ambitieuse en faveur des personnes handicapées est l’un des objectifs forts de ce projet. Engagée dans cette démarche inclusive et humaniste, l’organisation de coopération culturelle américaine FRAME (FRench American Museum Exchange) réunit et soutient cinq de ses musées membres, en association avec son partenaire français FRAME Développement. Fidèle à un esprit de partage en réseau, L’art et la matière. Prière de toucher a bénéficié d’expertises nord-américaines au moment de l’élaboration du projet par le musée Fabre de Montpellier, qui est aussi adhérent de FRAME. Cette exposition bénéficie du mécénat de la Maison de création Givaudan, créatrice de parfums et d'arômes.

Cette exposition bénéficie du soutien du réseau FRAME (French American Museum Exchange).



En partenariat
avec

 


Calendrier de l'itinérance

13 avril – 22 septembre 2019 : Musée des Beaux-Arts de Lyon
14 mai – 21 septembre 2020 : Musée d’arts de Nantes
15 octobre 2020 – 15 février 2021 : Palais des Beaux-Arts de Lille
9 avril – 4 octobre 2021 : Musée des Beaux-Arts de Rouen
Octobre 2021 – Mars 2022 : Musée des Beaux-Arts de Bordeaux


Une collection… à portée de main !

- Grèce, Athènes, Koré, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre pentélique, vers 540 avant J.-C.], Lyon, Musée des Beaux-Arts
- France (?), Vierge et Enfant, moulage en résine patinée [œuvre originale en ivoire d’éléphant, fin du XVe ou début du XVIe siècle], Rouen, Réunion des musées métropolitains, Musée des Antiquités
- France, Buste de femme en médaillon, moulage en résine patinée [œuvre originale en calcaire, 1532], Lyon, Musée des Beaux-Arts, dépôt du Musée de Vienne (Isère)
- Jean-Antoine Houdon, L’Hiver, dit aussi La Frileuse, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, 1783], Montpellier, Musée Fabre
- Jean-Antoine Houdon, L’Été, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, 1785], Montpellier, Musée Fabre
- Jean-Antoine Houdon, Voltaire assis, reproduction en résine patinée [œuvre originale en terre cuite et plâtre patiné, vers 1780-1790], Montpellier, Musée Fabre
- Jean Baptiste Carpeaux, La Rieuse, dit aussi Bacchante aux roses n°2, reproduction en résine chargée de poudre de marbre [œuvre originale en marbre, vers 1870], Bordeaux, Musée des Beaux-Arts
- Auguste Rodin, L’Ange déchu, reproduction en résine chargée de poudre de marbre, Lille, Palais des Beaux-Arts [œuvre originale en marbre, vers 1895, Lille, Palais des Beaux-Arts, dépôt du Musée d’Orsay]
- Emile-Antoine Bourdelle, Tête de l’Éloquence, reproduction en bronze [œuvre originale en bronze, vers 1913-1923], Montpellier, Musée Fabre
- Marta Pan, Balance en deux, sculpture mobile en deux pièces, copie en bois de noyer [œuvre originale en bois de noyer, 1957], Nantes, Musée d’arts, © Fondation Marta Pan – André Wogenscky

Le musée des Beaux-Arts de Lyon présente au cœur de la galerie tactile l’œuvre de Sophie Calle, La couleur aveugle, appartenant à la collection du musée d’art contemporain. Créée en 1991, l’installation met en perspective l’appréhension de la couleur par les artistes et les non-voyants.