fermer la fenêtre
Devenir une entreprise mécène

Devenir une entreprise mécène

Devenir mécène du musée des Beaux Arts de Lyon, c’est associer le nom de votre entreprise à l’histoire en constante évolution de ce lieu prestigieux.

Le mécène bénéficie d’avantages fiscaux :

Conformément à la loi de 2003 sur le mécénat, l’entreprise bénéficie d’un crédit d’impôt qui correspond à 60 % du montant des dons, dans un plafond de 0,5 % du chiffre d’affaire.

Coût du mécénat pour l'entreprise
Montant du mécénat (en €)
5 000
30 000
50 000
Crédit d'impôt*
3 000
18 000
30 000
Contreparties offertes par le musée**
1 250
7 500
12 500
Coût net pour l'entreprise
750
4 500
7 500

* En vertu de l’article 238 bis du Code général des impôts, les versements effectués au musée par les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés au titre du mécénat, ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant, pris dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires.

** L’entreprise mécène bénéficie de contreparties matérielles de la part du musée dans la limite de 25 % des sommes versées.


Le mécène bénéficie d’un accès privilégié au musée :

Invitations aux vernissages
Laissez-passer coupe-file pour les expositions
Rencontres avec les conservateurs, les commissaires d’expositions, les restaurateurs

Le mécène profite de contreparties sur mesure :

Organisation de visites commentées des expositions ou des collections du musée pour des groupes (salariés, partenaires, clients)
Utilisation des espaces privés de réception du musée.
Communication visuelle : insertion du logo de l’entreprise sur les supports de communication du musée (affiches, cartons d’invitation, dossiers de presse).


Le mécénat s’applique à tous les projets du musée : enrichissement de son patrimoine, restauration des œuvres, organisation d’expositions, édition d'ouvrage, actions en faveur des publics éloignés.

 


Une restauration

Deux broderies attribuées à un atelier sino-portugais de Macao La mort de Polydor et La vengeance d’Hécube
Dim. H. 3,70 m L. 5 m

Ces tentures inspirées de l’Illiade, célèbre poème grec attribué à Homère, appartiennent à une série de sept pièces qui formaient un décor continu.
L’interprétation des armoiries placées aux angles des tapisseries appartiendraient à un gouverneur de Macao, enclave portugaise du sud de la Chine, et dateraient les broderies du début du XVIIe siècle. La restauration doit porter sur deux altérations majeures : un état d’usure avancée des empiècements de satin de soie et un éclatement des fils métalliques.



Une politique éditoriale

Après l’édition, grâce au mécénat, du catalogue raisonné des peintures françaises du XVe au XVIIIe siècle un nouveau catalogue portera sur l’ensemble des sculptures du musée réalisées du XVIIe au XXe siècle.

De Pajou à Rodin, de Canova à Bourdelle, cette publication permet d’étudier et de valoriser 850 sculptures du XVIIe au XXe siècle. Cette collection, présentant des artistes majeurs de l’histoire de l’art est la plus riche des musées français en région.

Au-delà des collections du musée, ce catalogue se veut aussi un ouvrage de référence sur l’histoire de la sculpture à Lyon.

Des actions en faveur des publics éloignés

Création d’un parcours au musée à destination des malades d’Alzheimer.
Donner aux malades d’Alzheimer et à leurs accompagnants accès à l’art, stimuler leurs capacités sensorielles et intellectuelles, tel est l’enjeu de ce parcours spécifique que le musée souhaite mettre en place.

Création d’un parcours animé sur tablettes tactiles pour les enfants hospitalisés, réalisation d’un jeu interactif mettant en scène les collections du musée.


Contact : Tél. 04 78 38 57 58 ou 04 78 38 57 52 ou mecenat@mba-lyon.fr
imprimer