Nave Nave Mahana

Paul Gauguin
[Paris, 1848 – Atuona, Iles Marquises, 1903]
1896, huile sur toile, H.95 ; L. 130 cm, acquis en 1913
A voir dans la collection impressionniste du musée - 2e étage

Ce tableau a été peint en 1896 par Paul Gauguin à Tahiti. Son titre, Nave Nave Mahana signifie Jours délicieux en langue maori.


Un groupe de jeunes filles mystérieuses semblent s’adonner à la cueillette de fruits parmi les branches des végétaux. Leurs pieds sont solidement ancrés sur un sol rouge. Derrière elles, un ciel jaune. Leur immobilisme et leur monumentalité, la simplification des formes, le rythme des éléments en frise et la palette de couleurs caractérisent ce chef-d’œuvre.

Dans ce tableau, Gauguin évoque une vision intérieure exotique et intemporelle à partir de ce qu’il perçoit autour de lui : entre idéal poétique et pesanteur mélancolique, entre délice et tristesse. Figées, lointaines, silencieuses, les yeux baissés, le visage grave, ces figures semblent révéler l’isolement de l’artiste, malade à cette époque.

L’œuvre entre dans les collections du musée de Lyon dès 1913. C’est le premier tableau de Gauguin acheté par un musée français. C'est alors une initiative remarquable car, en ce début du XXe siècle, le style de Gauguin n’est pas toujours très bien accueilli par le public ni même par les connaisseurs. Aujourd’hui, Nave Nave Mahana figure parmi les chefs d'œuvre de la collection de peintures du musée.

Écoutez le commentaire d'œuvre

Lettre de Gauguin à sa femme