Logo pour impression
Autres vues :
Thèbes-Ouest (?)
Début de l'époque saïte, XXVIe dynastie, vers 664-500 avant J.-C.
Bois entoilé, stuqué et peint
L. 176 ; l. 48 ; P. 43 cm
Dépôt de l'Etat
Inv. 1969-197
 
Egypte
Cercueil d'Isetenkheb

Dans ce cercueil de bois, fut déposée Isetenkheb, fille d'Ankhsyeniset, vers le VIIe siècle avant notre ère. La caisse avait pour fonction d'assurer la conservation du corps, le décor et les textes, sa protection magique. Tout concourait à favoriser la renaissance de la défunte dans un royaume d'éternité.

Dans le couvercle, la momie bénéficiait de la protection d'une divinité solaire : Nout, dont la robe étoilée évoque la voûte céleste. Cette déesse du ciel était supposée avaler le soleil chaque soir à l'Occident et lui donner naissance au matin à l'Orient. Ce cycle immuable attestait de son pouvoir de régénération. De part et d'autre, les quatre fils d'Horus et quatre génies-gardiens du ciel assistent la déesse.

La cuve est consacrée à la renaissance osirienne. Osiris apparaît vêtu de la gaine momiforme et de sa couronne traditionnelle. Le dieu adopte la forme d'un pilier-djed, son échine divine, qui, en se redressant, va entraîner Isetenkheb vers sa nouvelle vie dans l'au-delà.