Logo pour impression
 
Basse Epoque, XXVIe à XXXe dynastie, vers 664-343 avant J.-C.
Bronze
H. 20,8 ; l. 5 ; P. 7,3 cm
Acquis en 1835
Inv. H 1517
 
Egypte
Le Nil divin Hâpy

Personnification de la crue du Nil, Hâpy est lié à la fécondité et à l'abondance. Promesse de fertilité miraculeuse, le fleuve Nil était considéré par les anciens Egyptiens comme une résurgence de l'Océan Primordial.

Cette statuette, d'une exceptionnelle qualité plastique, présente la divinité debout, simplement vêtue d'un pagne. Son apparence évoque ses facultés : le ventre replet et la poitrine pendante symbolisent la fécondité, les bras probablement à l'origine chargés d'un plateau de victuailles, les bienfaits de la terre offerts par la crue. Le triple faisceau de plantes des marécages du Nord qui surmonte la perruque ornée d'un uræus frontal rappelle le fleuve. Une formule dédicatoire court sur le socle : Qu'Hâpy accorde la vie à Tjahâpyimou, fils de Ptahirdisou.

Les représentations d'Hâpy, fréquentes sur les soubassements des temples où il est figuré portant des offrandes au sanctuaire, sont rares en statuaire. Cette statuette, mentionnée en 1761 dans la collection du président F. X. Bon de Saint-Hilaire à Montpellier, figure parmi les plus anciennes antiquités égyptiennes rapportées en France.