fermer la fenêtre
Clou de fondation dédié par Gudéa
 
Tellô (?), Basse Mésopotamie
Règne de Gudéa, vers 2120 avant J.-C.
Terre cuite
H. 10,7 ; D. 4,7 cm
Don en 1943
Inv. 1943-26
 
Proche et Moyen-Orient
Clou de fondation dédié par Gudéa

Vers 2120 avant notre ère, Gudéa, prince de la IIe dynastie sumérienne de Lagash, entreprend dans sa capitale de Girsu (actuelle Tellô) la construction du temple de Ningirsu, le dieu national. Selon l'usage, on enterre dans les fondations, enfouit sous les portes ou inclut dans les murs des documents de commémoration. Ce sont principalement des cônes ou clous d'argile dont la tête dépassait des murs dans lesquels ils étaient enfoncés.

Ce clou de fondation porte la dédicace, inscrite en caractères cunéiformes, du souverain à la divinité : "Pour Ningirsu, le héros fort d'Enlil, son roi, Gudéa, prince de Lagash, exécuta ce qui convenait, son E-ninnu, l'oiseau-tonnerre resplendissant, il construisit et il le restaura." Le texte conserve, pour les dieux et les générations futures, le témoignage de la construction et le nom du prince bâtisseur. Ningirsu est assimilé à son père Enlil, le dieu suprême du panthéon sumérien, et l'épithète "oiseau-tonnerre resplendissant" du temple E-ninnu se réfère à sa forme originelle de dieu de l'orage. Ces dépôts ont également pour fonction de garantir la pureté des fondations et de protéger des démons souterrains, le grand temple de Lagash assurant par sa nature cosmique le lien entre le ciel et la terre.

 
imprimer