fermer la fenêtre
L'Atelier
Autres vues :
1870
Huile sur toile
H. 63 ; L. 48 cm
Acquis en 1901
Inv. B 627
 
XIXe siècle
Jean-Baptiste Camille Corot
[Paris, 1796 - Paris, 1875]
L'Atelier

Un livre entrouvert sur les genoux, une jeune femme à l’expression mélancolique rêve, assise devant un tableau placé sur un chevalet. La lumière provenant d’une verrière éclaire la scène et le mur sur lequel sont accrochées quelques petites peintures de paysages.

Après 1865, Corot réalise une série de six toiles sur le thème du modèle dans l’atelier. Ce tableau daté de 1870 est le seul où la figure n’est pas représentée avec une mandoline, ici remplacée par un livre.
Emplie de poésie silencieuse, cette œuvre cherche à évoquer l’état d’âme du modèle, mais surtout peut-être l’émotion du peintre lui-même face à cette jeune femme et dans cet instant. Elle peut en cela être comparée à son travail contemporain sur les paysages « souvenirs ». Dans ces peintures, l’artiste ne cherche plus à transcrire la réalité visible, mais il l’interprète à partir de souvenirs des impressions ressenties. Sa palette explorant les nuances de brun et de gris est ici proche de celle de ces paysages, tout comme le caractère poétique et nostalgique qui peut être lié à plusieurs deuils qui touchent l’artiste durant cette année 1870.

 
imprimer