fermer la fenêtre
Madame Georges Anthony et ses deux fils
Autres vues :
1796
Huile sur toile
H. 0,98 m ; L. 0,81 m
Acquis en 1892
Inv. B 493
 
XIXe siècle
Pierre-Paul Prud'hon
[Cluny, 1758 - Paris, 1823]
Madame Georges Anthony et ses deux fils

Fuyant Paris et la tourmente révolutionnaire à la fin de l’année 1794, Prud’hon s’installe en Franche-Comté, où l’hospitalité lui est offerte près de Gray, en Haute-Saône, par la famille Anthony. À titre de remerciement il peint le portrait de l’un de ses membres, Georges, maître de poste, qu’il représente aux côtés de son cheval (Dijon, musée des Beaux-Arts), ainsi que celui de son épouse Louise. La jeune femme serre ici dans ses bras son fils Joseph, monté sur une table, tandis que l’aîné Frédi se tient derrière elle.

Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, le portrait connaît d’importantes mutations. L’image de l’enfant en particulier change radicalement : précédemment représenté sur le même modèle qu’un adulte, il est désormais pris en compte pour lui-même, avec l’idée qu’il possède son propre univers. Cette sensibilité nouvelle apparaît ici dans l’approche de l’artiste, cherchant de même à traduire les liens affectifs unissant la mère à ses enfants.

 
imprimer