fermer la fenêtre
La Lumière du monde
 
1750
Huile sur toile
H. 175 ; L. 130 cm
Dépôt du musée du Louvre, 1955
Inv. 1955-106
 
XVIIIe siècle
François Boucher
[Paris, 1703 - Paris, 1770]
La Lumière du monde

Le tableau a été peint pour orner l'autel de la chapelle privée de Madame de Pompadour dans son château de Bellevue. Une gravure de Fessard parue en 1761 en donne le sujet : la Lumière du monde. Transperçant les nuées, elle relie le monde divin et les réalités terrestres, symbolisées par la poule et les œufs du premier plan. Le traitement de cette lumière, qui rayonne en halo autour de l'enfant, estompe les formes et se fond dans les nuées, montre que François Boucher a su méditer la leçon des maîtres italiens, et tout particulièrement celle de Corrège.

L'œuvre marque une étape essentielle dans la carrière de l'artiste. Il répond ici à l'une des premières commandes de Madame de Pompadour, et réalise une composition religieuse de grand format, genre qu'il avait jusqu'ici peu pratiqué. Peu après l'exposition de cette toile au Salon de 1750, Boucher obtint un logement au Louvre et la charge de Premier peintre du Roi.

 
imprimer