fermer la fenêtre
Jongleur
Autres vues :
Bourges, maison Dumoutet
Troisième quart du XIIe siècle
Calcaire
H. 60 ; L.33 ; P.11 cm
Acquis en 1881
Inv. D 140
 
Moyen-Age
Berry
Jongleur

A l'intérieur d'une large moulure plate dessinant un cadre, un personnage vêtu d'une tunique courte et d'un manteau jongle et danse. Il lance de la main gauche une balle qu'il s'apprête à rattraper de l'autre main. La forme du bas-relief indique qu'il s'agit d'une archivolte , élément d'architecture provenant sans doute à l'origine du portail de l'église Saint-Pierre-le-Puellier de Bourges, aujourd'hui détruite.

Le corps du personnage contraint à l'intérieur de la bordure exprime pleinement la soumission de la sculpture à l'architecture, fréquente à l'époque romane. C'est ce que le grand historien de l'art Henri Focillon définissait comme la "loi du cadre", notamment à partir de ce célèbre bas-relief. Le style invite à des rapprochements avec la sculpture bourguignonne : l'élégance et la précision du relief, le goût du mouvement et l'aspect très ornemental des drapés font penser notamment au décor sculpté de la basilique de Vézelay. L'inscription de la bordure, où l'on a voulu reconnaître des caractères arméniens, joue un rôle purement ornemental, mais évoque aussi la présence d'influences orientales au cours du Moyen-Age français.

 
imprimer