Logo pour impression
Autres vues :
avant 1884
Plâtre patiné
H. 44 ; L. 61 ; P. 36 cm
Don, 1895
Inv. B 529
 
XVIIIe, XIXe et XXe siècles
Jean Carriès
[Lyon, 1855 - Paris, 1894]
Le Guerrier

Jean Carriès est l'un des grands céramistes et sculpteurs symbolistes de la fin du XIXe siècle. Il réalise de nombreux portraits de contemporains − proches, célébrités ou "déshérités" −, mais aussi de figures historiques ou de pure fantaisie. Dans cet autoportrait imaginaire, Carriès s'est représenté vêtu d'une armure médiévale. La stricte frontalité de la pose met en valeur le beau visage de l'artiste qui frappe par son impassibilité méditative sous son casque de conquistador. Dans le regard plein de mélancolie semble se refléter la désolation des champs de bataille. On peut imaginer aujourd'hui une prémonition de sa propre disparition : l'artiste fut emporté à l'âge de 39 ans, alors qu'il travaillait à son grand oeuvre, une monumentale Porte de Parsifal en grès émaillé. On connaît plusieurs versions en plâtre patiné de ce Guerrier, fondu en bronze en 1884.