Logo pour impression

Présentation de l'exposition

Colloque 7 et 8 fév   Nocturne    Dossier de presse FR     Appli mobile     Audioguide   Dossier pédagogique   Visites 360°

Joseph Cornell et les surréalistes à New York : Dalí, Duchamp, Ernst, Man Ray...

18 octobre 2013 - 10 février 2014
Espaces d’expositions temporaires (1er et 2e étages)

L’exposition Joseph Cornell et les surréalistes à New York s’intéresse à l’œuvre de l’artiste américain, pionnier du collage, du montage et de l’assemblage, des années 1930 à 1950.

Elle propose de situer son œuvre dans le contexte du surréalisme, courant qui connaît alors son apogée aux États-Unis. Près de 200 œuvres seront montrées parmi lesquelles des pièces majeures de Joseph Cornell (1903-1972), mais aussi d’artistes emblématiques du surréalisme comme Salvador Dalí, Marcel Duchamp, Max Ernst et Man Ray alors installés à New York.

Cette exposition est la première consacrée à Cornell dans un musée français depuis l’exposition itinérante organisée par le Museum of Modern Art de New York et présentée au Musée d’Art Moderne de Paris en 1981.

Souvent présenté comme un satellite dans la constellation surréaliste, Joseph Cornell est une figure essentielle de la création en Europe et aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. L’exposition se concentre sur les années 1930-1950, qui correspondent aux années de maturité de l’œuvre de l’artiste et à une phase de diffusion importante du surréalisme aux États-Unis.

Le travail de Joseph Cornell se caractérise par la diversité et l’interrelation des pratiques et des formats en deux et trois dimensions : collages, pièces et boîtes réalisées à partir d’objets trouvés. L’artiste utilise aussi la photographie et le cinéma, ses « films collages » sont novateurs, ainsi que ce qu’il appelait ses « explorations », archives en tout genre de documents imprimés.

Le surréalisme a eu une influence déterminante sur l’œuvre de Joseph Cornell. Il est à l’origine de sa méthode de travail : le collage et les processus associés que sont le montage, la construction et l’assemblage. Si Cornell doit beaucoup au surréalisme -notamment sa conception fondamentale de l’image comme produit de la juxtaposition poétique-, l’inverse est également vrai. L’exposition permettra de mieux comprendre ce que l’artiste a apporté au courant. Parallèlement, elle montrera le trajet artistique et poétique très personnel de Cornell, entre les scènes artistiques européenne et américaine puis dans ces temps de fracture provoqués par le conflit mondial et dont l’année 1945 est l’emblème.

L’exposition est organisée en collaboration avec le Fralin Museum of Art, University of Virginia et avec le concours de collections françaises et étrangères, publiques et privées. Elle sera présentée du 7 mars au 8 juin 2014 au Fralin Museum of Art dans une version adaptée. Cette manifestation est organisée avec le soutien de Terra Foundation for American Art et du réseau de coopération culturelle FRAME (French Regional American Museum Exchange).


Commissaires d’exposition
Sylvie Ramond, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée des Beaux-Arts de Lyon
Matthew Affron, Muriel and Philip Berman Curator of Modern Art, Philadelphia Museum of Art

Catalogue de l'exposition
18 octobre 2013- 10 février 2014
Sous la direction de Sylvie Ramond et Matthew Affron
Éditions Hazan, 400 pages, 45€

Disponible à la librairie du musée, 1er étage (accès libre)

Recherches et collaborations scientifiques
Un colloque aura ieu en France, à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), le 7 février et à Lyon le 8 février 2014, et aux États-Unis au printemps 2014, grâce à une collaboration entre le Fralin Museum of Art et le Virginia Museum of Fine Arts de Richmond, en Virginie.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat.