Logo pour impression

Exposition-dossier Édouard Pignon

Édouard Pignon, Ostende, 1946-1953

Exposition-dossier du 18 mai au 28 août 2017

Cette exposition-dossier fait suite à la donation d'un important tableau par le fils de l’artiste, Nicolas Pignon.

Considéré au début des années 1940 comme un coloriste d’une grande sensibilité, Edouard Pignon (1905-1993) est regardé par la critique comme l’un des peintres les plus prometteurs de sa génération. Il montre le désir de prendre son autonomie vis-à-vis du groupe des « Jeunes peintres de tradition française », dont font partie Jean Le Moal et Alfred Manessier et dans lequel il ne se reconnaît plus.
Dès l’immédiat après-guerre, l’artiste fait le choix d’une figuration libre et indépendante et inaugure une recherche personnelle qui marque sa différence avec les mouvements auxquels il s’intéresse. Il prend ses distances avec la scène artistique parisienne et le « tout abstrait » qui domine l’actualité et s’installe pour quelques mois à Ostende (Belgique) en novembre 1946, animé d’une volonté de renouveler sa peinture.

Séduit par « l’atmosphère délicate » du port, le « bruissement des formes », le « balancement léger de la lumière et des voiles », Édouard Pignon esquisse dans la solitude un nouveau mode de production, tournant décisif dans son œuvre. Sa peinture évolue vers un « réalisme » qui exprime à la fois les certitudes d’un style et une conviction du réel.
Pendant l’hiver 1946-1947, le changement amorcé sous le soleil méditerranéen de Collioure est confirmé par le choc esthétique provoqué par les paysages d’Ostende. Moment essentiel dans sa démarche créatrice qui ouvre la voie de la sérialité à l’ensemble de sa production, les aquarelles et les toiles - transpositions de ses sensations face aux pêcheurs travaillant dans l’air glacé - témoignent également d’une réflexion sur le mouvement. Entre féerie du paysage portuaire et climat tragique d’une ville détruite par la guerre, Édouard Pignon s’invente un chemin de découverte pour créer un nouvel espace et une nouvelle réalité de peinture.


Conférence dans l'exposition Édouard Pignon 
Par Philippe Bouchet, historien de l’art, commissaire de l’exposition.
Jeudi 8 juin à 18h30 - 3€ - Auditorium Réservez en ligne