Logo pour impression

Un jour, j'achetai une momie...

Émile Guimet et l'Égypte antique

Exposition du 30 mars au 2 juillet 2012

Quand, en 1865, Émile Guimet (1836-1918) part visiter l'Égypte, il ne se doute pas que ce voyage va bouleverser sa vie. Fasciné par l'archéologie, la philosophie et l'histoire des religions orientales, une passion qui va l'entraîner jusqu'en Extrême-Orient, le jeune industriel lyonnais commence alors une exceptionnelle collection.

L'exposition réunit une large part des antiquités égyptiennes qu'Émile Guimet acquiert pendant près d'un demi-siècle, stèles, statues, sarcophages, figurines funéraires, papyrus, amulettes… Il finance même des fouilles, dont les plus célèbres, dans la nécropole d'Antinoé, livrent une fabuleuse moisson de momies et de textiles.

Collectionneur atypique, il crée un musée dans sa ville natale de Lyon, dès 1879, puis à Paris, en 1889, et à nouveau à Lyon, en 1913. La démarche exceptionnelle de cet industriel visionnaire devenu directeur et mécène de musées est replacée dans le contexte historique et scientifique français et européen de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Commissariat
Geneviève Galliano, conservateur en chef, département des Antiquités, musée des Beaux-Arts de Lyon

Catalogue
Sous la direction de Geneviève Galliano, Éditions Hazan, 260p., 39€

Dossier de presse

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. Voir les expositions ayant reçu le label en 2012