Logo pour impression

Restauration du réfectoire

Visites 360° des salles   Audioguide

Un visionnaire entre Lyon et Rome

CAMPAGNE de restauration d'avril à juin 2010.
EXPOSITION du 22 octobre 10 au 24 janvier 2011.

Les travaux de restauration décor du réfectoire de l'abbaye Saint-Pierre réalisé par Louis Cretey ont commencé en mars 2010. A l'automne, une grande exposition rassemblant une soixantaine de tableaux et de dessins de l'artiste retracera l'évolution de son art entre Rome et Lyon.

Reportage ci-dessous de TLM Télé Lyon Métropole.
Le financement de cette campagne de restauration a été rendu possible grâce à La ville de Lyon et au mécénat de la Fondation BNP Paribas.
Le vendredi 2 avril. 11h30, Monsieur Georges Képénékian, Adjoint à la Culture et au Patrimoine de la Ville de Lyon, et Monsieur Jean-Jacques Goron, Délégué général adjoint de la Fondation BNP Paribas signent la convention de mécénat qui permet de réaliser la restauration du décor de Pierre-Louis Cretey.

Louis Cretey, un peintre majeur du XVIIe siècle

L'histoire de l'art est faite de conquêtes, de reconquêtes. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne la peinture française du XVIIe siècle. Si Poussin et Claude Lorrain ne manquèrent jamais d'admirateurs, il fallut la patience des historiens de l'art des XIXe et XXe siècles pour redécouvrir et mettre à l'honneur l'œuvre des frères Le Nain, puis celui de Georges de La Tour.
Louis Cretey mérite une réhabilitation comparable. L'artiste dont la carrière se partage entre Lyon et Rome occupe durant la seconde moitié du XVIIe siècle un rang majeur. Mais ce qui le distingue de ses contemporains français c'est l'étrangeté de sa manière de peindre, faite d'une exceptionnelle hardiesse du pinceau et d'une vision que l'on pourrait qualifier d'hallucinée, quels que soient les sujets, religieux ou profanes, qu'il aborde.
Entre Le Brun (1619-1690), le grand maître de Versailles, et Watteau (1684-1721), le rénovateur de la peinture française, Cretey s'impose par l'originalité de sa conception picturale et par sa modernité.

Une exposition à l'issue d'une campagne de restauration

Louis Cretey, né à Lyon vers 1645, séjourna à Rome entre 1663 et 1679. Après son retour à Lyon, il réalise le décor du réfectoire de l'abbaye Saint-Pierre qui abrite aujourd'hui le musée.

La restauration des deux toiles qui ornent les murs latéraux et des trois oculi qui forment le décor du réfectoire a débuté au mois de mars 2010. Le réfectoire reste ouvert et le public peut assister aux interventions des restaurateurs.
L'opération permettra :
- de réparer les déchirures,
- de retendre les toiles dont la tension s'est relâchée,
- d'améliorer l'aspect de surface de la couche picturale
- et de refixer les soulèvements de l'enduit des peintures murales.

Suite aux travaux de restauration, le musée consacrera une grande exposition au peintre. Elle rassemblera une soixantaine de tableaux et de dessins de l'artiste provenant d'institutions françaises et étrangères parmi lesquelles le Detroit Institute of Arts (USA), l'Université Laval à Québec (Canada), la Galleria Nazionale d'Arte Antica, le palais Barberini et le Vatican à Rome (Italie), le Nationalmuseum à Stockholm (Suède) et de nombreuses collections privées de Lyon, Paris, Monaco et Malte.

Commissariat scientifique de l'exposition :
Pierre Rosenberg, de l'Académie française, Président-Directeur honoraire du Musée du Louvre,
assisté d'Aude Henry-Gobet, Docteur en histoire de l'art.

Aller plus loin : Dossier de presse

La Fondation BNP Paribas


Mécène
fidèle et reconnu des musées, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître leurs richesses. C'est ainsi qu'elle contribue à la restauration de leurs chefs-d'œuvre à travers son programme BNP Paribas pour l'Art. Lancée en 1994, cette initiative a permis la restauration de plus de deux cents œuvres conservées dans des musées et monuments en France et à l'étranger.    

Étude préparatoire à la restauration des œuvres de P.-L. Cretey


Regardez les photographies prises par le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, pour mieux comprendre l'état critique de conservation des œuvres. Télécharger le pdf (900 Ko)
Écoutez Catherine Lebret, restauratrice, évoquer cette campagne de 2010 : La restauration des peintures du Réfectoire