Logo pour impression

Dessins et estampes néo-classiques

Accrochage du 16 mai au 21 septembre 2009

Cet accrochage propose de découvrir une sélection de 70 œuvres sur papier réalisées entre 1790 et 1849. Contemporains de Juliette Récamier, ces dessins et estampes sont pour la plupart inédits. Ils proviennent du fonds du musée des Beaux-Arts et d'une collection privée proposée en donation.

L'exposition réunit notamment des dessins de Pierre Paul Prud'hon, Pierre Révoil, Fleury Richard, Philippe Auguste Hennequin et des gravures d'après François Gérard, Anne Louis Girodet ou Pierre Paul Prud'hon.

Les œuvres présentées s'articulent autour de deux thématiques : le portrait et les scènes historiques ou mythologiques. Elles témoignent du goût pour l'antiquité gréco-romaine qui s'affirme comme la tendance majeure des arts au tournant des 18e et 19e siècles, donnant naissance au néo-classicisme.

Les artistes s'inspirent alors des statues ou des vases à la mode ainsi que des récentes découvertes des cités d'Herculanum et Pompéi. Ils choisissent d'illustrer de nombreux thèmes tirés de la mythologie ou de l'histoire antique. Les aventures de Psyché, l'Iliade ou l'Énéide sont parmi les plus appréciés.

La recherche d'une pureté des formes et du Beau idéal est la ligne directrice de ces créations. Le dessin connaît ainsi un âge d'or. Il constitue la base de l'enseignement artistique et l'étape préparatoire à toute peinture. Il peut aussi donner naissance à des œuvres à part entière. La gravure voit alors pour sa part l'apparition de nouveaux procédés, comme la lithographie, appelée à un grand essor.

Voir l'exposition archivée Juliette Récamier, muse et mécène.