Logo pour impression

Le thème de la fuite en Egypte


Que se passe-t-il dans ce tableau ?

L'histoire se passe quelque temps après la naissance de Jésus, en Judée. Elle est contée dans le Nouveau Testament, précisément dans l'Evangile selon saint Matthieu (2, 13-23).

La région est alors sous l'autorité d'Hérode, roi impopulaire et brutal. Des Sages (ou Mages) venus d'Orient lui ayant annoncé la naissance à Bethléem du « roi des Juifs », Hérode le fait chercher, et ordonne la mise à mort de tous les enfants de la ville âgés de moins de deux ans. Sous les yeux de leurs mères, les enfants sont tués par les soldats. Joseph, le père de Jésus, est averti en songe par un ange qu'il doit partir vers l'Égypte avec l'enfant et sa mère pour échapper au massacre.

D'après certains textes apocryphes (non reconnus par l'Eglise catholique et contestés au 17 e siècle), le parcours de la Sainte Famille est jalonné d'épisodes fabuleux, où l'Enfant au pouvoir surnaturel réalise des miracles, et est adoré par les anges et les habitants des pays traversés.

La sainte Famille reste sept ans en Égypte puis, avertie par l'ange de la mort d'Hérode, revient à Nazareth.




Le thème de la fuite en Égypte à travers l'histoire de l'art

Pendant tout le Moyen Age, les enlumineurs, les sculpteurs et les peintres représentent les différents épisodes de la vie du Christ, de sa conception miraculeuse à sa mort sur la Croix. Chaque épisode fait l'objet de très nombreuses représentations que l'on peut comparer, car selon les époques et les artistes, l'accent est mis sur tel ou tel aspect du thème.

Dans La Fuite en Egypte , Marie est souvent représentée assise en amazone sur l'âne que mène Joseph ou l'ange. Elle tient l'enfant sur ses genoux.

Parfois, la représentation de ce thème permet d'insister sur le caractère divin de Jésus. On évoque alors certains miracles légendaires provoqués par le passage de l'Enfant : il apprivoise les bêtes sauvages qui se mettent à son service et lui montrent le chemin ; pour nourrir sa mère, il ordonne à un palmier chargé de fruits de se courber et fait couler une source entre ses racines, etc.

Certaines œuvres montrent la sainte Famille accompagnée de serviteurs, ou d'autres personnages. Au 17e siècle, ces épisodes miraculeux tendent à disparaître, et Marie est parfois représentée cheminant à pied, comme dans le tableau de Poussin.


Légendes du diaporama ci-dessus
 (Déplacez le curseur de votre souris sur la droite ou la gauche du diaporama pour voir défiler les images, ou cliquez sur celles-ci pour les agrandir).

1-chapiteau : La Fuite en Egypte, chapiteau historié, cathédrale Saint-Lazare d'Autun  (c) Photo RMN – © Christian Jean
2-miroir : Anonyme, Le Miroir de l'humaine salvation, Chantilly, Musée Condé (c) Photo RMN – © René-Gabriel Ojéda
3-durer : Albrecht Dürer, La Fuite en Egypte, suite de « La vie de la Vierge », Paris, musée du Louvre, collection Rothschild (c) Photo RMN – © Madeleine Coursaget
4-dominiquin : Domenico Zampieri, Le Dominiquin (dit), Paysage avec Fuite en Egypte, Paris, Musée du Louvre  (c) Photo RMN – © Gérard Blot
5-caravage : Le Caravage, Michelangelo Merisi da Caravaggio (dit), Le Repos pendant la Fuite en Egypte (c) Alinari, Florence, Dist RMN © Vito et Michèle Rotondo
6-gentileschi : Orazio Gentileschi, Le Repos de la sainte Famille pendant la Fuite en Egypte, Paris, Musée du Louvre (c) Photo RMN – © René-Gabriel Ojéda
7-vignali : Jacopo Vignali (attribué à ), Le Repos pendant la Fuite en Egypte, Paris, Musée du Louvre (c) Photo RMN – © Gérard Blot
8-mauperche : Henri Mauperché, Paysage avec le repos pendant la Fuite en Egypte, Paris, Musée du Louvre (c) Photo RMN – © Daniel Arnaudet / Jean Schormans