Logo pour impression

Présentation de l'exposition

Le plaisir au dessin

Carte blanche à Jean-Luc Nancy

12 octobre 2007 - 14 janvier 2008

"Il faut toujours rechercher le désir de la ligne, le point où elle veut entrer ou mourir". Henri Matisse

Le motif de plaisir n'est pas réservé à l'esthétique classique. D'une manière ou d'une autre, il n'est pas d'art qui ne doive plaire. Le plaisir ne se réduit ni à l'agréable, ni à la jouissance. Il n'est pas de l'ordre du contentement, mais de la tension maintenue.

Il est plaisir de désirer : désir de la forme qui se cherche, désir de l'oeuvre qui s'expose. Montrer les gestes du dessin pour faire sentir en eux les élans de ce plaisir du corps dessinant, montrer aussi quelles formes, images, emblèmes du plaisir s'offrent à ces tracés, tel est le propos de cette exposition.

La sélection de près de 150 dessins est représentative de toutes les écoles et dans une période chronologique large du 16e siècle jusqu'à nos jours. Outre l'exploitation du Cabinet d'arts graphiques du musée des Beaux-Arts de Lyon, l'étude systématique des fonds des musées (Musée du Louvre, Musée National d'Art Moderne, Musée d'Orsay, Bibliothèque nationale de France, musées de Lille, Grenoble, Orléans…) effectuée pour cette exposition, permet de réunir un ensemble exceptionnel d'oeuvres et de proposer au public le plus large, une anthologie qui doit faire date.

Écoutez des extraits de l'audioguide de l'exposition (20 extraits).


Vidéo : Préparation de l'exposition (2'42")



Commissaires de l'exposition

Jean-Luc Nancy, philosophe,
Éric Pagliano, conservateur du patrimoine, pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art,
Sylvie Ramond, directeur du musée des Beaux-Arts de Lyon.


Jean-Luc Nancy, philosophe, commissaire de l'exposition

Né en 1940, agrégé et docteur d'état en philosophie, Jean-Luc Nancy est professeur émérite à l'Université Marc Bloch de Strasbourg, où il a enseigné tout en étant régulièrement professeur invité de plusieurs Universités étrangères. Parmi ses  travaux, à côté des thèmes de la communauté, du Corps et de l'Adoration, la réflexion sur les arts et le travail avec des artistes occupent une place importante.

Il a écrit sur ou avec des artistes, des poètes, des photographes. Il a commenté des oeuvres célèbres (du Caravage, de Simon Vouet, de Pontormo), il a collaboré à une chorégraphie de Mathilde Monnier et il a travaillé sur le cinéma de Kiarostami. Principaux ouvrages sur l'art : Les Muses, Visitation –de la peinture chrétienne-, Le Regard du portrait, Au fond des images.

Entretien avec Jean-Luc Nancy :
"Pourquoi un philosophe s'intéresse-t'il au dessin ?" (3'04")

Pour télécharger le son, faites un clic droit sur le lien et cochez "enregistrer la cible sous".

Eric Pagliano , conservateur du patrimoine, commissaire de l'exposition


Eric Pagliano est conservateur du patrimoine depuis 1999. En 2000, il est nommé au musée des beaux-arts d'Orléans pour y étudier le riche fonds de dessins italiens. Cette étude a donné lieu à une exposition présentée en deux volets, de novembre 2003 à avril 2004, en raison du nombre important de pièces exposées (près de 300). Un catalogue accompagnait l'exposition.

Ses recherches tant anciennes qu'actuelles portent sur les conditions d'une représentation possible de la successivité littéraire et de certaines figures de style dans le domaine de la peinture, notamment la question de la péripétie dans l'œuvre de Nicolas Poussin, ou encore les lectures picturales de Boucher de textes de La Fontaine et d'autres auteurs, ainsi que sur les limites du discours dans le rendu descriptif de la peinture. Il a préparé en 2005, à partir d'un ensemble de dessins, une exposition-dossier à Orléans sur la notion de draperie dans la théorie de l'art en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il a rejoint l'INHA en janvier 2005 en qualité de pensionnaire scientifique, et a intégré l'axe « Histoire du goût » pour travailler sur le répertoire des peintures italiennes conservées dans les collections publiques françaises.

Eric Pagliano travaille actuellement à deux autres projets : l'étude du fonds de dessins italiens du musée des Beaux-Arts de Lyon et celui du musée de Grenoble.

Entretien avec Eric Pagliano :
"Tous les dessins exposés relèvent de toutes les époques du dessin occidental de la Renaissance à nos jours..." (2'24")

Pour télécharger le son, faites un clic droit sur le lien et cochez "enregistrer la cible sous".

Partenaires de l'exposition

Le musée des Beaux-Arts tient à remercier ses partenaires pour leur soutien à cette exposition.

France culture          Philosophie magazine               Artpress

Presse

Télécharger le dossier de presse en pdf.

Contact Presse