Logo pour impression

Hommage à Jacques Truphémus 1922-2017

Exposition du 17 février au 23 avril 2018

Dès son plus jeune âge, Jacques Truphémus fréquente le musée de Grenoble et le musée des Beaux-Arts de Lyon où il est marqué notamment par les oeuvres de Jean-Baptiste Camille Corot, Eugène Delacroix, Honoré Daumier, Édouard Manet et Pierre Bonnard... En 1941, il entre à l’École des Beaux-Arts de Lyon, aux côtés d’André Cottavoz et de Jean Fusaro. Ses premières oeuvres, paysages et natures mortes, témoignent d’une sensibilité particulière pour la lumière qu’il traduit par une peinture matiériste et colorée.

À partir de 1970, influencé notamment par son voyage au Japon, son travail évolue vers un dépouillement dont témoigne la série des cafés et des ateliers. C’est autour de ces deux thèmes que le musée des Beaux-Arts lui rendra hommage en février prochain, deux thèmes qu’évoquent déjà dans les collections Au Café (1975) et La Verrière de l’atelier (1977).