Autoportrait nu

Information sur l’artiste
Jean-Baptiste Frénet [Lyon, 1814 – Charly, 1889]

Date de l’œuvre libre
Vers 1860
Jean-Baptiste Frénet, Autoportrait nu, vers 1860.
Jean-Baptiste Frénet,
Autoportrait nu, vers 1860.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu

Jean-Baptiste Frénet compte parmi les personnalités les plus atypiques de la scène artistique lyonnaise au XIXe siècle, bien qu’il ait suivi un cursus classique lors de sa formation, fréquentant l’atelier d’Ingres à Paris. Ses créations se caractérisent par leur étrangeté, en dehors des canons traditionnels, et sont demeurées largement incomprises de ses contemporains. L’artiste mêle à la fois une inspiration chrétienne et un discours égalitariste et social, marqué tant par les théories de Félicité de Lamennais et la pensée catholique libérale que par les idéaux de 1848. Sa principale réalisation, le décor de la crypte Sainte-Blandine dans la basilique Saint-Martin d’Ainay à Lyon, en butte à de vives critiques des milieux conservateurs, sera d’ailleurs détruite quelques années après sa réalisation en 1848.

 

Très affecté par cet épisode, Frénet abandonnera peu à peu la peinture. Cet étrange autoportrait nu semble devoir être situé à cette période. La forme de celui-ci brise les codes du genre : l’artiste n’hésite pas à afficher son corps au regard du spectateur, traitant celui-ci à la fois sans complaisance et exagérant de manière presque outrancière sa musculature. La posture qu’il adopte rappelle celle des ignudi de Michel-Ange sur la voûte de la chapelle Sixtine à Rome. Frénet admirait tout spécialement l’énergie sensible à travers les travaux du maître italien. Son index accusateur pointé vers la gauche fait-il référence à l’injustice dont le peintre avait été la victime, avec la destruction de son décor, comme s’il en pointait les responsables ?

 

 

 

 

Artwork description
Description de l’œuvre

Vers 1860
Huile, gouache, fusain et pastel sur carton
H. 74,5 ; L. 53 cm
Achat avec le concours de l’État et de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du FRAM en 2016
Inv. 2016.8.1