Vierge à l'Enfant entourée d'anges

Information sur l’artiste
Quentin Metsys [Louvain, vers 1465-1466 - Anvers, 1530]

Date de l’œuvre libre
Vers 1509
Quentin Metsys, Vierge à l'enfant entourée d'anges, vers 1509.
Quentin Metsys,
Vierge à l'enfant entourée d'anges, vers 1509.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu

Ce triptyque portatif était destiné à la dévotion privée, les deux volets latéraux se refermant sur la scène centrale pour la protéger à l’occasion de transports, mais permettant également d’installer de manière stable ce petit retable sur un autel dans une chapelle privée.

 

Cette œuvre de l’Anversois Quentin Metsys se situe à la charnière entre deux mondes : la tradition Gothique et les nouvelles formules élaborées à la Renaissance en Italie. La précision des détails digne d’un miniaturiste et la dimension intimiste de cette scène la rattachent à l’héritage flamand du siècle précédent, dans le sillage de Jan van Eyck. Le décor de l’église que l’on discerne à l’arrière-plan et que l’on a identifiée avec Saint-Pierre de Louvain, relève également de la tradition gothique, alors même que le peintre se montre au fait du répertoire ornemental de la Renaissance italienne, comme en témoigne la présence de rinceaux, de bucranes, d’arcs en plein cintre, de putti, de guirlandes végétales ou encore de colonnes de porphyre. Une lunette en partie supérieure, avec Dieu le Père bénissant, et des colonnes en marbre feint prolongent la perspective qui structure le panneau au niveau de son encadrement.

 

La Vierge en majesté a une attitude particulièrement tendre et protectrice à l’égard de l’Enfant. La délicatesse dont elle fait preuve trouve un écho dans la finesse du traitement de sa chevelure défaite, ainsi que dans la douce luminosité du blanc de son manteau et de sa robe, mais aussi du linge qui enveloppe l’Enfant.

Artwork description
Description de l’œuvre

Vers 1509
Huile sur bois
H. 54,5 ; L. 37,5 cm (partie centrale)
Achat en 1859
Inv. A 2908