Le musée engagé

élèves de Bron
Contenu

Avec ses partenaires du champ social, de la santé ou de l’éducation populaire, le musée est engagé dans l’accueil et l’accompagnement de tous les publics vers une pratique culturelle autonome. 

Cette démarche est soutenue par une réflexion collective sur la contribution des institutions culturelles (musées, théâtres, bibliothèques et lieux de transmission du savoir) au développement social et à la lutte contre les exclusions. L’objectif est de favoriser la participation de tous à la vie culturelle, en tissant des liens avec les populations du territoire de Lyon et de sa métropole.

Au fil des années et des partenariats, l’équipe du musée a développé une expertise dans la mise en œuvre d’actions culturelles en direction des personnes en difficulté économique, sociale, physique ou psychique. Elle est également à l’écoute des projets culturels menés par des structures sociales, des associations ou des institutions de soin, avec lesquelles elle travaille régulièrement. 

Ces actions en faveur de la démocratisation de la culture prennent place notamment dans le cadre de la Charte de Coopération culturelle, mise en place par la Ville de Lyon depuis 2010, et de programmes nationaux comme le dispositif Culture et Santé mis en œuvre à l'échelle régionale par l’Agence régionale de santé, la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

En savoir + sur la Charte de coopération culturelle

Citoyenneté                |               Musée en partage               |               Musée et santé               |               Musée et justice

visite CESAP Oullins

Le musée citoyen

Citoyenneté

Depuis 2000, une dynamique collaborative entre Les Francas – fédération d’éducation populaire - et le musée est engagée autour de la citoyenneté :
. organisation de Forums enfants-citoyens au musée (espace de parole et d’échanges pour enfants),
. propositions de rencontres-formations à destination des directeurs et animateurs de centres de loisirs,
. mise en œuvre d’un groupe de réflexion et de production associant des représentants (médiateurs, intervenants…) des structures culturelles de l’agglomération et des structures de loisirs.

Ces dernières années, la collaboration s’est étoffée avec les journées dédiées à "la laïcité et les enfants’’.

Programme 2017-2018 « classe culturelle et citoyenne »

Un projet innovant de classe de ville, proposé aux enfants lyonnais, est mis en place pour l’année scolaire 2017-2018. L’objectif de ce projet est de montrer aux enfants, par la visite de diverses structures culturelles, qu’il y a dans la ville des lieux qui permettent de réfléchir et de se questionner, de débattre autour et à partir des œuvres sur nos sociétés et sur le "vivre ensemble".


Musée en partage

Le musée en tant qu’institution culturelle permet à chacun de trouver sa place de citoyen et d’échanger autour d’un patrimoine commun. Depuis 20 ans, le musée s’investit avec les publics du champ social dans la collaboration et l’élaboration commune de projets. Les actions mises en place se nourrissent d’un engagement mutuel, à long terme, où chaque projet s’appuie sur la reconnaissance des compétences et des spécificités de chacun.

Voyage musical – avec la chorale d’ATD Quart Monde

Le projet Voyage musical associe l’activité de la chorale d’ATD Quart Monde et le programme de prêts de détails d’œuvres du musée aux familles d’ATD. A travers une thématique annuelle, les chanteurs sont amenés à la fois à élaborer un nouveau répertoire musical et à sélectionner les œuvres du musée devant lesquelles ils vont chanter. Des détails de ces œuvres sont prêtés pendant l’année aux familles qui le souhaitent, en préparation de la représentation de la chorale au musée. Ce voyage musical permet aux participants de se produire dans un « lieu magique » et de partager avec l’ensemble des visiteurs leur regard singulier sur les collections.


Voir Archives Musée en partage 2018 : Exposition hors les murs Du musée au quartier, du détail à l’œuvre, du 15 mai au 15 juin 2018. Pôle lecture Terraillon.


Musée et santé

Depuis 1999, des actions sont menées avec des structures de soins de la Métropole de Lyon et du département, afin de développer l'accueil et l’accompagnement au musée de personnes en difficultés psychiques. 

  • Jumelage avec le centre hospitalier Saint Jean de Dieu

Le Jumelage entre le centre hospitalier Saint Jean de Dieu et le musée développe des actions à l’intention des patients, favorisant leur rencontre avec les œuvres et ouvrant un espace d’expression pour partager émotions et découvertes.

Plusieurs visites organisées avec un groupe d’adultes du CESAP d’Oullins ont eu lieu en 2019 au musée. Après un travail mené en atelier sur la couleur, le paysage et la recherche picturale impressionniste accompagné par l’artiste Marion Semple, et un parcours dans les collections du musée autour des œuvres de Paul Gauguin, Claude Monet et Jean Dubuffet, une grande peinture collective a été réalisée par les participants sous forme de puzzle. Ils ont ainsi réinterprété Nave Nave Mahana de Paul Gauguin (1896) à partir de leurs impressions échangées face aux œuvres et enrichies par leur pratique en atelier.

 

 

 

  • Journée d’échanges autour des 20 ans du dispositif national Culture et santé

Mercredi 10 juin 2020

En partenariat avec l’association interSTICES

À l’occasion des 20 ans du dispositif Culture et santé porté par le Ministère de la culture (DRAC), l’Agence régionale de santé et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le musée des Beaux-Arts accueille le mercredi 10 juin une journée de réflexion sur l’engagement des institutions culturelles et des musées dans les actions à destination des publics hospitalisés.

Au-delà du bilan de 20 ans de collaboration, la journée évoquera les enjeux et perspectives des partenariats, pour les publics concernés, les institutions participantes et les territoires sur lesquels sont développées les actions. Engagé depuis de nombreuses années dans un jumelage avec le Centre hospitalier Saint Jean de Dieu, le musée développe, à partir de cette collaboration exceptionnelle, de nouveaux partenariats avec des lieux et des publics divers : l’Hôpital Femme-mère-enfant, l’Hôpital gériatrique des Charpennes ou le centre hospitalier spécialisé de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.

Les actions de médiation se déroulent au musée ou hors les murs, avec des dispositifs itinérants présentés aux personnes hospitalisées. Que ce soit dans une démarche d’accompagnement des personnes les plus fragiles, ou pour offrir un espace de citoyenneté, de socialisation ou de découverte pour des publics physiquement empêchés, la mission du musée est d’aller vers tous les publics.

La construction de projets partenariaux permet de répondre au mieux aux attentes et besoins de chacun, dans le respect de toutes les situations particulières. Avec la conviction que la fréquentation de l’art et la pratique artistique présentent un réel bénéfice pour tout un chacun, le musée s’engage pour qu’elles soient accessibles à tous.

Ces échanges permettent aux différents partenaires de construire ensemble des projets et des médiations qui impliquent autant les patients (adultes, enfants et adolescents) que les équipes de soin, les artistes intervenants et les professionnels du musée.

  • Partenariat avec le centre hospitalier psychiatrique de Saint-Cyr

Un partenariat s’est développé depuis 2005 à la demande du centre hospitalier psychiatrique de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or.
Ce projet porte sur des ateliers d’art (peinture, sculpture, gravure, collage) pratiqués avec une équipe d’art-thérapeutes et de plasticiennes à l’hôpital. Au musée, diverses approches des œuvres originales (dessins dans les salles, ateliers d’écritures, écoute musicale, etc.) s’insèrent dans une production globale présentée chaque année dans une exposition au centre hospitalier ou une publication.

  • Partenariat avec France Alzheimer

Depuis 2011, le musée accueille des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. En 2017, plusieurs groupes de visiteurs issus d’EHPAD ou d’associations comme France Alzheimer ont découvert des œuvres, de l’Antiquité au 21e siècle, en s’exprimant, échangeant, et se réjouissant, grâce à une approche sensorielle, musicale, tactile et odorante des œuvres !
Un mécénat de Swiss Life a permis aux aidants qui vivent au côté de ces patients de bénéficier de visites réservées dans des expositions, comme Autoportraits, de Rembrandt au selfie, en 2016, ou celle consacrée en 2017 à Édouard Pignon, Ostende 1946-53.

visite alzheimer

Musée et justice

Rêves de libertés

Le musée s’est engagé en 2019 dans un partenariat avec la maison d’arrêt de Corbas, aux côtés de la Maison de la Danse et de la Compagnie Stylistik, afin de mener plusieurs actions auprès des détenu(e)s. L’approche interdisciplinaire, mêlant danse, slam et pratique plastique a permis à chacun de s’exprimer par le corps, les mots et les images, en ouvrant des espaces d’échanges, de dialogue et de partage afin d’enrichir la créativité et l’imaginaire des participants.

Deux restitutions qui présentaient le fruit du travail réalisé par les femmes et les hommes ont eu lieu au sein de la maison d’arrêt et au musée, en décembre 2019.
Avec le soutien du réseau Frame.