Buste de Saint Jean-Baptiste jeune

Information sur l’artiste
Mino da Fiesole [Palpiano, 1429 - Florence, 1484]

Date de l’œuvre libre
Vers 1475 - 1478
Mino da Fiesole, Buste de Saint Jean-Baptiste jeune, Vers 1475-1478.
Mino da Fiesole,
Buste de Saint Jean-Baptiste jeune, vers 1475-1478.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu

À la Renaissance, les premiers bustes sculptés dans le marbre apparaissent en Toscane, au milieu du XVe siècle, d’après le modèle fourni par les portraits romains de l’Antiquité, que l’on redécouvre alors. Qu’il s’agisse de portraits ou d’effigies du Christ ou de saints, ces bustes se rattachent à la tradition romaine par leur traitement réaliste, par le costume à l’antique, par leur modelé et par la découpe au niveau des épaules.

 

Après s’être formé à Florence auprès de Desiderio da Settignano et d’Antonio Rossellino, Mino da Fiesole exerce son art à Rome et à Naples, avant de revenir s’établir à Florence. Les sculptures de son illustre aîné Donatello ne manquent pas d’influencer celui qui signe ici son œuvre « OPUS MINI ».

 

Dernier prophète de l'Ancien Testament, Jean-Baptiste est le fils d'Elisabeth, cousine de Marie, mère de Jésus. Retiré dans le désert de Galilée, il prêchait la venue du Messie, seulement couvert d'une peau de poils de chameau. Cette peau devenue son attribut est ici une élégante tunique drapée et retenue aux épaules par deux fibules circulaires à cabochons. Saint Jean est représenté de manière atypique comme un adolescent d'une quinzaine d'années, en buste, coupé juste au-dessous des épaules. Saint patron de la ville de Florence, il figura dans de nombreuses maisons de la noblesse florentine, parfois sous les traits de certains de ses membres.

 

On remarquera la grande délicatesse dans le travail du modelé, le rendu de la fourrure et des cheveux travaillés en mèches, la ciselure des paupières ou de la pupille creusée qui anime le regard. Les lèvres closes, les sourcils froncés, la tête tournée vers sa gauche, révèlent une intense concentration. Le sculpteur suggère l'espace autour de la figure par l'intensité du regard, posé sur un objet invisible à nos yeux.

Descriptif de l'œuvre
Description de l’œuvre

Vers 1475 - 1478
Marbre
H. 67 ; L. 57 ; P. 28 cm (avec le socle)
Achat en 1888
Inv. D 392