Le Désastre

Information sur l’artiste
Maria Helena Vieira da Silva (Lisbonne, 1908- Paris, 1992)

Date de l’œuvre
1942
le Désastre Da Silva
Maria Helena Vieira da Silva,
La Véranda, 1942.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu

Issue de la bourgeoisie intellectuelle de Lisbonne, Maria Elena Vieira da Silva se consacre très tôt à la peinture. Elle poursuit sa recherche à Paris où elle s’installe en 1928, s’initiant à la sculpture auprès de Bourdelle et Despiau, avant de suivre l’enseignement de Léger et de Bissière. En 1928, la découverte de la peinture siennoise et l’observation des œuvres de Bonnard l’amènent à adopter le quadrillage comme principe de composition et bientôt comme motif. Sa première exposition personnelle en 1933 est organisée par Jeanne Bucher.

 

En 1935, elle retourne vivre à Lisbonne avec le peintre hongrois Arpad Szenes puis en 1940 émigre au Brésil où elle se lie avec les écrivains et artistes sud-américains. Les tableaux de cette époque sont marqués par le climat d’incertitude de la guerre : Le Désastre (1942, Lyon, musée des Beaux-Arts) se réfère au récit du bombardement d’une gare en Pologne. Le fractionnement de l’espace crée un sentiment de discontinuité et de vertige à l’image de l’effroi qui s’est emparé de la foule.

 

À son retour en France en 1947, Maria Elena Vieira da Silva reprend ses investigations sur la perspective. réinvestit ses investigations sur la perspective. Dans La Véranda (1948), celle-ci régit encore la construction de l’espace, faisant contraster d’autres parties planes. Ainsi, à gauche, les carreaux s’organisent frontalement sans qu’aucune ambiguïté spatiale ne vienne perturber leur ordonnancement, alors qu’à droite, une trouée en perspective se dessine en bas, le haut demeure fidèle au plan. Cette peinture est empreinte du souvenir des azulejos, ces carreaux de faïence émaillée portugais, utilisés dans les monastères ou même dans l’architecture domestique.

Descriptif de l'œuvre
Description de l’œuvre

1942
Huile sur toile
H. 81 x L. 100 cm
Dépôt du musée national d’art moderne-Centre Pompidou
Dation Vieira da Silva, 1995
Inv. 1995-30 (AM 1993-34)
© ADAGP Paris 2020

Image © Lyon MBA – Photo Alain Basset