L'Orage sur la vallée de la Seine

Information sur l’artiste
Georges Michel [Paris, 1763 – Paris, 1843]

Date de l’œuvre libre
Vers 1820-1830 ?
Georges Michel, L’Orage sur la vallée de la Seine, vers 1820-1830.
Georges Michel,
L’Orage sur la vallée de la Seine, vers 1820-1830.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu


Artiste atypique, Georges Michel demeure encore aujourd’hui relativement méconnu. Formé au contact des tableaux de paysage nordiques du XVIIe siècle, en particulier ceux de Jacob van Ruisdael, qu’il copie pour des marchands et collectionneurs, il leur emprunte le goût d’une nature réaliste et quotidienne. La campagne aux environs de Paris lui offre les sujets de la plupart de ses œuvres, sans qu’il ne soit jamais possible d’identifier un site précis. Les visions qu’il propose, composées en atelier, ne cherchent pas à représenter un lieu avec vérité mais n’en gardent que l’esprit général. Parmi les éléments récurrents de ces paysages, les moulins constituent l’un des traits caractéristiques. Les ciels sont nuageux et souvent la pluie et l’orage menacent. Plus exceptionnel est l’arc-en-ciel qui surgit ici au centre de la toile. Michel montre une grande attention aux phénomènes météorologiques, comparable à celle au même moment de John Constable en Angleterre ; bien qu’aucun séjour de sa part Outre-Manche ne soit documenté, il est en effet tentant de vouloir les rapprocher, d’autant que tous deux partagent une même manière rugueuse et enlevée.

 

La datation de ce tableau demeure difficile, comme l’est celle de l’ensemble de la production de l’artiste, faute de repères clairement établis. Compte tenu de sa virtuosité dans le ciel, de la liberté et de la fluidité de sa facture, il pourrait être envisagé, mais sans certitudes à cet égard, comme une création des années 1820-1830.

 

Descriptif de l'œuvre
Description de l’œuvre

Vers 1820-1830 ?
Huile sur papier marouflé sur toile
H. 52,2 ; L ; 67,1 cm
Don de Monsieur et Madame Charpentier en 1939
Inv. 1939-6