Sceau d'Humbert d'Autun

Information sur l’artiste
Lyon, France

Date de l’œuvre libre
1200-1250
Lyon, Sceau d'Humbert d'Autun,1200-1250.
Lyon,
Sceau d'Humbert d'Autun,1200-1250.
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu

Evêque assis de face sur un trône.

Au Moyen-Age, les sceaux sont la marque de l'autorité des princes laïcs ou ecclésiastiques. Ce sceau illustre parfaitement le type sigillaire dit sacerdotal : l'évêque est représenté nu-tête, vêtu d'une longue chasuble et d'un pallium ; assis sur un trône, il tient la crosse de la main droite et bénit de l'autre.

La légende répond à des règles strictes : le mot sigillum (sceau) précède le prénom de l'évêque et le nom de l'archevêché dont il a la charge.

D'après l'inscription, cette matrice aurait appartenu à Humbert de Bagé, évêque d'Autun de 1140 à 1148, puis archevêque de Lyon de 1148 à 1153.

Comme beaucoup d'antiquités et de monnaies trouvées à Lyon, ce sceau fut découvert dans la Saône, à l'emplacement du pont Tilsitt, au cours de la première moitié du XIXe siècle.

Descriptif de l'œuvre
Description de l’œuvre

 

1200-1250
Bronze
H. 9,6 ; L. 5,4 cm
Inv. S 83