Retour à la programmation #Exposition archivée

Un jour, j'achetai une momie

Visuel principal
Statue-deesse-Isis-allaitant
Introduction

Exposition du 30 mars au 2 juillet 2012

Quand, en 1865, Émile Guimet (1836-1918) part visiter l'Égypte, il ne se doute pas que ce voyage va bouleverser sa vie. Fasciné par l'archéologie, la philosophie et l'histoire des religions orientales, une passion qui va l'entraîner jusqu'en Extrême-Orient, le jeune industriel lyonnais commence alors une exceptionnelle collection.

Du 30 mars 2012 au 2 juillet 2012
Vidéo

L'exposition réunit une large part des antiquités égyptiennes qu'Émile Guimet acquiert pendant près d'un demi-siècle, stèles, statues, sarcophages, figurines funéraires, papyrus, amulettes… Il finance même des fouilles, dont les plus célèbres, dans la nécropole d'Antinoé, livrent une fabuleuse moisson de momies et de textiles.

Collectionneur atypique, il crée un musée dans sa ville natale de Lyon, dès 1879, puis à Paris, en 1889, et à nouveau à Lyon, en 1913. La démarche exceptionnelle de cet industriel visionnaire devenu directeur et mécène de musées est replacée dans le contexte historique et scientifique français et européen de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Commissariat
Geneviève Galliano, conservateur en chef, département des Antiquités, musée des Beaux-Arts de Lyon

Catalogue
Sous la direction de Geneviève Galliano, Éditions Hazan, 260p., 39€

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. Voir les expositions ayant reçu le label en 2012

Bloc contenu
Prêtre soutenant la momie du défunt, Deir el Bahari, XXe dynastie (vers 1186-1070 av. J.-C.) Calcaire peint © Lyon MBA/Photo Alain Basset
Deir el Bahari
Prêtre soutenant la momie du défunt, XXe dynastie (vers 1186-1070 av. J.-C.) Calcaire peint
© Lyon MBA/Photo Alain Basset

Parcours dans l'exposition

Consultez ci-dessous le sommaire.

Téléchargez le PDF si vous le souhaitez.

Émile Guimet, un industriel amateur d'art

La découverte de Égypte

La constitution de la collection d’antiquités égyptiennes

Les musées des religions orientales

Émile Guimet et La diffusion du savoir

Émile Guimet, un homme aux multiples passions

L’égyptologie à Lyon au temps d’Émile Guimet (Exposition-dossier)

Citation
Un jour, j'achetai une momie ; quelle joie ! puis une autre. Pour gagner mon lit, j'étais obligé d’enjamber les cadavres. Je changeai de chambre.
Auteur citation
Émile Guimet
Bloc dossier de l’exposition
Bloc contenu 2

Chronologie

1836
Naissance d'Émile Guimet, le 2 juin, à Lyon dans une famille d'industriels.

1865 - 1866 (nov. – janv.)
Premier voyage en Égypte. À son retour d’Égypte, É. Guimet commence à acheter des
antiquités et entre en contact avec des égyptologues réputés.

1876 - 1877 (mai - mars)
Voyage au Japon, en Chine et en Inde du Sud.

1879
Inauguration du musée Guimet de Lyon, le 30 septembre.

1885
Donation de ses collections à l'État.

1889
Ouverture, le 20 novembre, du musée Guimet de Paris, place d’Iéna.

1895 (janv. – fév.)
Second voyage en Égypte.

1895 – 1908
Financement des fouilles d'Antinoé (Moyenne-Égypte).

1910
Financement des fouilles de Coptos (Haute-Égypte).

1913
Réouverture du musée Guimet de Lyon, inauguré le 25 mai par Édouard Herriot.

1918
Mort d'Émile Guimet à Fleurieu-sur-Saône, le 12 octobre.

1948
Réaffectation des collections antiques du musée Guimet de Paris au musée du Louvre.

1969
Transfert de la galerie égyptienne du musée Guimet de Lyon au musée des Beaux-Arts, où les collections sont aujourd'hui conservées.