Serviteur funéraire de Bakenkhonsou

Information sur l’artiste
Thèbes-Ouest

Date de l’œuvre libre
1250-1220 avant J.-C.
fouchebti_bakenkhonsou_nvel_empire
Égypte,
Serviteur funéraire de Bakenkhonsou, Nouvel Empire.
Image © Lyon MBA @ Photo Alain Basset
Contenu

Le serviteur funéraire (ouchebti) de Bakenkhonsou est vêtu de la gaine momiforme. Il porte une perruque tripartite dont la pointe des mèches est agrémentée de rubans rouges et jaunes. Les carnations sont peintes en rouge et les détails tracés en noir ; le blanc de la cornée donne de l'intensité au regard.

 

Les bras croisés sur la poitrine serrent des houes en prévision des travaux aratoires à accomplir dans l'au-delà. Sur le linceul, l'inscription hiéroglyphique de huit lignes peinte donne le nom du défunt et son titre sacerdotal.

 

Connu par ailleurs, Bakenkhonsou est un personnage important de l'époque des Ramsès. Né à la fin de la XVIIIe dynastie, il débute sa carrière au sein du clergé d'Amon, puis accède au rang prestigieux de Premier Prophète d'Amon sous Ramsès II. Le texte cite également l'habituelle version du chapitre VI du Livre pour sortir le jour consacrée à la formule réservée pour faire qu'un ouchebti exécute les travaux agricoles dans l'au-delà.

La qualité de la petite sculpture en bois peint est manifeste, notamment dans la finesse des détails et l'expression de sérénité, voire d'intériorité, qui se dégage du personnage.

Descriptif de l'œuvre
Description de l’œuvre

Thèbes-ouest
Nouvel Empire, XIXe dynastie, vers 1250-1220 (?) avant J.-C.
Bois de sycomore polychrome
H. 24,4 ; l. 5,2 ; P. 3,8 cm
Legs Lambert en 1850
Inv. L 1336

En savoir plus