Une séquence d’études pour la genèse de La Mort de Jésus-Christ sur le Calvaire

Étude pour La Mort de Jésus-Christ sur le Calvaire
Hippolyte Flandrin,
Étude pour La Mort de Jésus-Christ sur le Calvaire, 1860
Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset
Contenu gauche
Le musée des Beaux-Arts de Lyon conserve dans ses collections une part importante des études préparatoires référencées pour La Mort de Jésus-Christ sur le Calvaire, l’une des compositions réalisées sur le mur sud de la nef.

 

Celles-ci permettent de retracer la séquence du travail de l’artiste, qui étudie chaque figure, avec des variantes. Parfois, des reprises figurent sur une même feuille. Un dessin d’ensemble au calque, mis au carreau, donné en 2019 par Pierre Bulloz, rassemble tous les personnages. Ce dessin d’ensemble est à l’origine de l’esquisse peinte, elle-même achetée en 2018 sur le marché de l’art.

Dans cette composition, le Christ apparaît avec les traits d’Hippolyte Flandrin, visibles sur l’un des dessins de la collection. Il s’agit ainsi d’un autoportrait.

Contenu

Ce projet bénéficie du généreux soutien de FRench American Museum Exchange (FRAME), réseau dont le musée des Beaux-Arts de Lyon est membre, dans le cadre d’un programme de subvention d’urgence aux musées initié à l'occasion de la crise Covid-19.

 
Dossier préparé par Stéphanie Dermoncourt, Elena Marchetti, Véronique Moreno-Lourtau, Sophie Onimus-Carrias et Stéphane Paccoud, avec le concours de Louise Delbarre, Sophie Picot-Bocquillon, Émilie Checroun, et des musées partenaires du réseau FRAME.